LIPPI : des visioconférences en héritage du Covid-19, pour échanger et se former

Présent dès le début de la crise sanitaire, le Concédant LIPPI s’est manifesté dans l’accompagnement des concessionnaires vers la sortie de crise.

Retour à la production dès le 14 avril

Dès le début de la crise sanitaire, l’industriel LIPPI s’est préoccupé de ses concessions. Il a instauré un rendez-vous par visioconférence, pour savoir comment chacun de ses concessionnaires vivait la situation et leur apporter des solutions pour résister à la nouvelle situation.

Ainsi, dès le 14 avril, après 3 semaines d’interruption, il a décidé, en concertation avec ses équipes, de relancer partiellement ses activités de production et de logistique. Cette reprise s’est avérée très positive. « Notre activité est déjà forte, comme la demande de nos clients, et toutes nos prévisions vont être largement dépassées pour les mois de mai, juin, voire juillet », soulignait Pierre-Yves Laurent, Directeur de la marque LIPPI le mois dernier. Les mesures déjà en place, qui vont au-delà de préconisations gouvernementales, ont été élargies aux bureaux pour permettre un retour sur le site des ateliers des fonctions support, sur la base du volontariat.

Des échanges quasi-hebdomadaires réguliers, nés du Covid-19

L’intention du Concédant LIPPI s’est également manifestée dans l’accompagnement des concessionnaires vers la sortie de crise. Elle s’est traduite par l’instauration de deux types de rendez-vous réguliers en visioconférence, dans la lignée de ceux hebdomadaires vécus durant le confinement.

D’une part, des échanges extrêmement pratiques selon deux axes : comment s’opère le business (deux fois par mois) et de quelle façon améliorer la production des gammes et univers LIPPI (une fois par mois). Ce « focus produit » donne l’opportunité d’échanger sur les produits LIPPI pour mieux maîtriser la vente et confronter la connaissance terrain (besoin du marché) aux contraintes de fabrication des produits LIPPI. Ces moments sont préparés en amont par l’équipe LIPPI, afin que la transmission d’informations reste dynamique et efficace.

D’autre part, des formations en ligne, aussi bien sur des thématiques juridiques que techniques. Elles initient un apprentissage continu et indispensable pour un concept qui ne cesse de progresser, notamment sous l’impulsion de l’unité-pilote d’Épône. Le manuel opérationnel, dit DIC’O (dictionnaire opérationnel), est passé de 500 à 700 pages l’an dernier, et est désormais révisé tous les 6 mois.

« Durant le déconfinement, il était essentiel pour nous de maintenir ce lien régulier avec nos concessionnaires. Nous avons validé ensemble le nouveau format et la thématique en fonction de leurs attentes », souligne Sophie Briquet.

Cet accompagnement d’une qualité rare dans le monde de la franchise a renforcé la relation entre des concessions touchant 3 types de clientèle (particuliers, professionnels et institutionnels) et une tête de réseau dont 95% de la production est réalisée selon des normes et labels stricts (Origine France Garantie, Lucie, Qualité Sécurité Environnement) et décidée à favoriser leur performance.


 

BON À SAVOIR

LIPPI : relance de la production depuis le 14 avril

Lire l’article

Démarrage de la Commission Produits

Lire l’article