Unité-pilote LIPPI : tenue de l’entrepôt en adéquation avec le magasin show-room

entrepôt

Pour déménager sur son nouveau type d’emplacement, l’unité-pilote LIPPI a réalisé le travail nécessaire pour presque diviser par trois le niveau des stocks d’une concession du réseau.

Stock presque divisé par trois

Il y a tout juste un an, l’unité-pilote LIPPI a déménagé de Longnes à Épône dans les Yvelines, 

« Même si nous sommes un commerce de destination, vendre demeure plus simple si l’on génère du passage en magasin show-room, notamment grâce aux activités situées aux alentours. Notre travail réalisé en permanence sur le concept a permis de diminuer le niveau des stocks d’une concession LIPPI. Il a eu notamment pour conséquence de réduire suffisamment l’emprise foncière nécessaire au concept pour pouvoir se positionner au cœur de notre zone de chalandise pour un coût immobilier sensiblement équivalent au précédent.

Nous avons ainsi gagné 30 minutes par jour et par équipe sur le temps de trajet, soit un gain majeur de productivité. La surface de l’ancien stock a ainsi presque été divisée par trois, en tablant notamment sur une augmentation des rotations pour disposer d’un entrepôt de 400 mètres carrés. », précise Frédéric Lippi, gérant de l’unité-pilote et président directeur général du groupe LIPPI.

Bénéfice des produits 6 Jours LIPPI et nette amélioration de la trésorerie

Anticiper le changement de taille du dépôt a nécessité réflexion et adaptation des techniques d’approvisionnement et de la méthodologie pour le stockage.

« Si nous avons défini une liste de produits à détenir en permanence, en fonction des achats effectués au cours des six derniers mois, les produits livrés en 6 jours par l’industriel LIPPI ont été limités de 50 à 25% par rapport à auparavant en termes de quantité

Notre nouvelle solution globale de gestion nous simplifie également l’approvisionnement de la concession. L’ensemble de l’entrepôt a été agencé de manière fonctionnelle, en particulier pour l’accès avec le chariot élévateur. Il a fallu prendre de nouvelles habitudes, voire supprimer certains éléments comme le stock de béton, hormis les dalles de soubassement. Même en période de confinement, nous n’avons pratiquement pas connu de rupture de stock et respecté le délai annoncé au client.

Résultat : nous avons également divisé le coût du stock par 2,5 en termes financiers, ce qui s’avère extrêmement positif pour la trésorerie de l’entreprise », explique Pascale Botté, assistante commerciale de l’unité-pilote LIPPI Vibro Vallot Clôtures.

Image soignée de l’entrepôt en cohérence avec un show-room design

Le nouveau magasin showroom dispose aujourd’hui d’un stock parfaitement rangé et nettoyé.

« Nous bénéficions d’une belle exposition au sein d’un showroom ultra-design et d’une notoriété d’entreprise structurée, affichée par l’espace dédié aux bureaux. Cette image soignée doit se retrouver en cohérence avec la tenue de l’entrepôt, car l’aspect visuel fait revenir le client.

Cela nécessite certes plus de mouvements qu’à Longnes, plus de réflexion pour ne pas devoir constamment jongler avec les palettes, rangées au millimètre. Mais au final, je perds moins de temps par rapport à l’ancien emplacement de l’unité-pilote. L’idée est toujours d’optimiser notre fonctionnement pour aller vers la meilleure approche », souligne Anthony Brulé, magasinier dans l’unité-pilote LIPPI Vibro Vallot Clôtures.

Rejoindre l’enseigne LIPPI, c’est s’engager pour cinq ans avec un réseau en constante progression, améliorant sans cesse ses process conformément à l’ADN de l’industriel.


 

Bon à savoir