Laurent Deus - Concessionnaire LIPPI Marseille

Laurent Deus (Lippi Marseille) :
« C’est plus facile de parler à un client d’une marque et d’un produit en particulier »

Ingénieur des travaux de la construction de formation, Laurent DEUS mène carrière durant 15 ans dans les travaux publics, jusqu’à réaliser des chantiers complexes pour Vinci et Sogev à Aix-en-Provence et développer un centre de travaux pour Veolia Région Lorraine Nord. En 2014, il se lance dans l’entrepreneuriat avec deux sociétés, l’une dédiée à son métier d’origine, l’autre à sa passion, la photographie.

Quatre ans plus tard, il s’associe à Karim Hammouchy pour fonder Les Clôtures Marseillaises et rejoindre le réseau de concessionnaires Lippi.

Portrait d’un pragmatique, qui apprécie de s’appuyer sur une marque pour faciliter la relation avec la clientèle des particuliers.

Le métier de canalisateur

Formé à l’ESTP de Metz (devenue l’École Supérieure d’Ingénieurs des Travaux de la Construction), Laurent Deus intègre le secteur des travaux publics, dans lequel son père était chauffeur de poids lourds.

« J’ai démarré ma carrière au sein d’une entreprise familiale, un grand acteur régional spécialisé dans les activités d’assainissement, de la voirie et des réseaux divers, une filiale de Vinci installée près de Mulhouse. Cette expérience m’a appris le métier de canalisateur, en étant confronté à des contraintes et des techniques différentes.

Durant 11 années, j’ai été Ingénieur Travaux. À ce titre, j’étais patron des chantiers qui m’étaient confiés, de la prise d’affaire jusqu’à la livraison. Je gérais l’achat des fournitures, les hommes et le respect de la sécurité, tout en maîtrisant la qualité, les coûts et les délais de la mission », explique Laurent Deus, concessionnaire Lippi à Bouc-Bel-Air (Les Clôtures Marseillaises).

A la tête d’une agence Véolia

En 2009, Laurent Deus est contacté par un chasseur de tête.

« Le directeur régional de Veolia me propose de prendre la direction d’une agence Centre de Travaux à Metz. Je pense avoir été recruté pour appliquer les méthodes et la rigueur d’une entreprise privée en vue d’optimiser la rentabilité des chantiers de réparation de fuites, le renouvellement de branchement et la pose de réseaux d’eau potable.

Mon profil, à la notion de rentabilité ancrée dans les gènes, correspondait à leur attente. Je suis ainsi devenu responsable du secteur Lorraine Nord, avec l’objectif de transformer des agences locales en centres de profit, en recrutant et en formant le personnel nécessaire à ces exploitations », indique Laurent Deus.

Création simultanée de deux entreprises

Un an plus tard, Laurent Deus revient à la conduite de travaux, toujours grâce à un chasseur de tête.

« Une entreprise initialement spécialisée dans l’entretien des espaces verts située à Aix-en-Provence m’a permis, durant 4 ans, de réaliser des chantiers complexes, tels que la rénovation du fort Saint-Jean à l’entrée du port de Marseille ou sur l’Institut Paoli-Calmettes, l’hôpital régional spécialisé en cancérologie.

Depuis ma première expérience professionnelle, je réfléchissais à créer une entreprise en m’associant avec des chefs de chantiers dont je connaissais et appréciais la qualité de travail. Mais nous n’étions jamais prêts en même temps pour nous lancer dans cette aventure commune…

En 2014, alors que je suis en pleine transition dans ma vie personnelle, je décide de créer seul deux sociétés. L’une, LDI BTP, sur mon métier de base, pour répondre à des appels d’offres dans les travaux publics, en gérant et en coordonnant les chantiers tout en confiant leur exécution à des sous-traitants disposant des compétences et du matériel nécessaires. L’autre, Laurent Deus Photo Art, sur une activité liée à une passion, la photographie, pour immortaliser des moments de vie majeurs comme les mariages », se remémore Laurent Deus.

L’atmosphère particulière de Mouthiers-sur-Boëme

En 2016, Laurent Deus commence des chantiers d’aménagement extérieur.

« J’ai travaillé au sein de LDI BTP avec Karim Hammouchy, spécialisé dans la pose des clôtures et portail. Je l’avais connu en tant que sous-traitant de mon dernier employeur et poseur d’un grand concurrent sur Marseille.

Le frère de Karim nous a alors parlé de Lippi. Leurs produits se différenciaient de ceux de la grande distribution ou de la concurrence par leur robustesse, leur finesse, leur élégance, la variation des couleurs.

Avec Karim, nous avons alors réfléchi à une association afin d’unir nos compétences. Nous avons ainsi créé « Les Clôtures Marseillaises ». Je m’occupe des relations Clients et de la partie administrative, et lui gère toute la technique, la partie Pose du matériel. Nous avions commencé avec des produits vendus sur Internet, mais nous avions rapidement constaté qu’ils manquaient de qualité.

Le premier contact avec le technico-commercial local de l’industriel ayant été fluide, avec une personne à notre écoute, nous nous sommes rendus, avec mon associé, à la journée Découverte de l’enseigne à Mouthiers-sur-Boëme. Nous avons apprécié l’atmosphère qui se dégageait de l’entreprise Lippi et de l’ambiance qui régnait entre leurs collaborateurs. Nous avons alors choisi de rejoindre le réseau de concessionnaires. Nous espérions disposer de meilleurs prix d’achat des fournitures pour nous positionner sur le marché. C’est aussi plus facile de parler à un client d’une marque et d’un produit en particulier.

Dans ce nouveau projet entrepreneurial, j’ai bénéficié de la confiance et du soutien de ma femme », souligne Laurent Deus.

Une autre façon de considérer le métier

En décembre 2017, Laurent Deus devient concessionnaire Lippi à Bouc-Bel-Air, à proximité d’une entrée/sortie d’autoroute entre Aix-en-Provence et Marseille.

« Lippi a changé notre façon de considérer la clôture, à travers notamment la confiance que nous avons en nos produits. Auparavant, notre schéma de vente était axé sur la compétitivité des prix. Aujourd’hui, nous pouvons accéder à des particuliers qui désirent se différencier de leur voisin à travers l’aménagement extérieur de leur maison. Et ce, grâce à des produits de meilleure qualité, présentés dans un show-room qui nous donne pignon sur rue, et novateurs comme les Univers Z et Stem, avec l’assurance d’une marque.

Au sein de notre réseau, nous pouvons participer à l’amélioration et à l’innovation de nos gammes de produits, en profitant de la diversité de regard des chefs d’entreprise Lippi. Nous échangeons aussi beaucoup entre concessionnaires, ce qui nous permet de bénéficier des expériences des autres collègues, et de connaître des détails pertinents qui font la différence dans la vente ou la pose de matériel. Quand on est isolé à la direction d’une entreprise, on perd trop de temps à tester des solutions avant de trouver la bonne…

C’est pour la même raison que j’ai rejoint le BNI de Marseille Sud, qui s’est créé il y a quelques mois : quand on cherche une information, on l’obtient rapidement dans ce groupe. J’ai ainsi trouvé mon assureur par ce club d’entrepreneurs.

Aujourd’hui, notre dépôt est en cours d’aménagement, et nous espérons l’inaugurer au début de l’été 2018, ce qui marquera pour nous le véritable début de l’aventure Lippi. Connaître le produit est indispensable, mais pas suffisant. Il faut aussi avoir confiance en son produit. Et avec Lippi, c’est possible ! », conclut Laurent Deus.